Découverte du Lausanne Sport !

Contexte

Pour ce qui va devenir une escapade stade, je suis hébergé par des amis pour un week-end ski. Malheureusement, l’un d’eux se blesse le premier jour. On doit donc réorganiser la suite du séjour et le hasard fait bien les choses, puisque le Lausanne Sport reçoit le FC Saint-Gall le dimanche après-midi. Autant vous dire que je n’ai pas beaucoup hésité !
Retour sur un week-end comme on les aime !

 

Mon premier stade suisse!

 

Départ le samedi matin direction la station de ski des Diablerets. Première bonne nouvelle, la journée s’annonce ensoleillée ! Je ne suis pas nécessairement un as du ski, mais j’y prends du plaisir. Pas trop de monde sur les pistes, et le prix du forfait reste convenable en comparaison avec les domaines français. Le soir, petite fondue suisse qui va bien, et comme je vous le disais, changement de programme pour le lendemain avec une journée ski qui devient une journée stade !

Pour tout dire, lorsque mes amis se sont installés à Lausanne il y a quelques mois, j’ai très vite repéré les opportunités de découvrir les stades alentours. Il est d’ailleurs très probable que j’aille faire un tour du côté du Servette FC lors d’une prochaine visite ! En chemin vers le stade, notre route croisera d’ailleurs le stade Olympique de Lausanne. Un stade chargé d’histoire que j’aurais l’occasion de visiter lors d’une prochaine venue.

Mais pour l’heure, c’est le stade de la Tuilière du Lausanne Sport qui m’ouvre ses portes. Un stade flambant neuf qui m’a complètement tapé dans l’œil pour son architecture unique ! Comme vous pouvez l’apprécier sur les photos que j’ai prises du stade, les angles du stade sont d’un esthétisme rare. N’étant pas très doué en photos, je dois bien admettre que les lignes du Stade de la Tuilière me rendent le travail facile!
Les bonnes habitudes ne se perdent jamais, et je m’arrête donc à la boutique du club pour me munir d’une nouvelle écharpe pour ma collection. J’accède à l’intérieur du stade très facilement. Il faut dire que cette année, Lausanne Sport est à la traîne au classement, et pointe à l’avant-dernière place. Par conséquent, les 12 500 places du stade ne sont pas souvent toutes occupées lors des matchs… L’affiche du jour n’est pas des plus croustillantes, mais elle revêt bien un intérêt comptable au classement. En effet, le FC Saint-Gall est le premier adversaire direct du LS pour le maintien…
Je prends place en tribune latérale. Le stade, neuf de quelques mois seulement, est impeccable. Très propre, pas mal de choix au niveau du snacking, même si mon coup de coeur restera l’architecture extérieure. La vue n’y est pas mal non plus. En cet après midi d’hiver totalement ensoleillé, la vue sur les chaînes de montagnes au loin s’offre à moi depuis les tribunes. Un superbe panorama rendu possible par les surfaces vitrées au-dessus des tribunes !
Le stade n’étant pas plein, j’ai tout le loisir de choisir mon siège parmi des secteurs qui étaient pourtant plus cher à l’achat. Le stade est donc comme je le disais loin d’être plein, exception faite d’une section : celle des visiteurs.
En effet, les ultras du St Gallen FC sont venus en nombre, avec de la voix et de belles animations. Du côté du virage local à l’opposé, c’est l’inverse. Un virage dégarni et pas beaucoup d’entrain. La situation est critique et les supporters les plus fanatiques de Lausanne Sport témoignent ainsi leur insatisfaction à la direction du club. Des temps difficiles donc…

 

Lausanne Sport – FC St Gallen, Janvier 2022

 

Dès le début du match, le parcage visiteur nous offre un super show avec banderoles + pyro. Ils chanteront tout le match, au rythme des buts de leur équipe.
Car des buts il y en a eu!
L’entame de match est complètement en faveur de Saint Gall, qui surclasse complètement Lausanne par sa qualité technique et son envie.
Malgré les quelques exploits du gardien de Lausanne, les locaux sont très vite menés 0-2. Ils parviennent toutefois à réduire l’écart avant la mi-temps. Le score à la pause est de 1-2 et c’est un petit miracle tant la supériorité des visiteurs est flagrante.

 

Au retour des vestiaires, le match va prendre une autre tournure lorsqu’un des joueurs de Lausanne écope d’un carton rouge très tôt. Après ralenti, le carton est d’ailleurs complètement injustifié, mais pas de VAR. Les choses vont donc de mal en pis, et Lausanne finira par s’incliner 1-5. Terrible claque à domicile dans un match où l’arbitre n’aura pas franchement aidé à offrir aux spectateurs un match à armes égales, même si la première mi-temps suffisait à savoir quelle était la meilleure équipe des deux…
Le gardien de Lausanne, déjà héroïque en première mi-temps, a d’ailleurs bien cru empêcher le 5 ème but de Saint Gall en sortant un penalty. Mais c’était sans compter sur l’arbitre qui ordonna de le retirer pour mauvais placement des joueurs ayant franchi la ligne. Un match à oublier totalement pour Lausanne, qui a sans doute scellé leur place derrière son adversaire du jour. Saint Gall prendra donc 7 longueurs d’avance au classement à l’issue de ce match, plongeant Lausanne Sport un peu plus profondément dans sa crise de résultats.

 

 

Une journée à oublier pour Lausanne Sport

 

A la sortie du stade, les ultras de Lausanne Sport se donnent rendez-vous à la sortie des loges, et passent un message très clair à leur président « Cissé démission ». Difficile pour moi de juger de la culpabilité de cet homme dans la situation actuelle, car j’avoue ne pas avoir beaucoup suivi le parcours du club jusqu’ici… la fin d’après midi m’offre de derniers clichés magnifiques du stade de la Tuilière et des montagnes au second plan, et je reprends la route pour rentrer en France.

 

Je souhaite de tout coeur au Lausanne Sport de se maintenir, car stade flambant neuf et relégation ne sont à priori pas bons amis. Je serai attentif à leurs résultats et serai bientôt de retour pour découvrir d’autres stades suisses.
Merci Lausanne!

Laissez un commentaire